Manutention offshore : quelles formations et perspectives d’embauche dans le secteur ?

offshore Add comments

Il existe différents secteurs d’activité susceptibles de prendre le statut de société offshore. Cela vaut notamment pour les transports internationaux et la logistique afférente. Par rapport à l’importance de leur activité et à leur croissance, une telle entreprise peut requérir des manutentionnaires pour gérer les flux entrants et sortants.

Devenir manutentionnaire et conduire des engins de levage

Un manutentionnaire peut être amené à conduire des engins spécifiques. Il effectue alors le déplacement de palettes, de marchandises ou d’autres éléments encombrants. Les compétences requises ne nécessitent pas forcément de diplômes scolaires. Il convient toutefois d’avoir un minimum de qualification quant à la maîtrise d’un chariot élévateur ou, le cas échéant, d’une PEMP (Plateforme Élévatrice Mobile de Personnel). Cela passe généralement par le suivi d’une formation CACES. Bien qu’il existe des règles de sécurité communes, celle-ci dépend du type d’engins sollicités et de leurs particularités, comme les déplacements multidirectionnels ou verticaux.

Les principales particularités des formations CACES

Ce type de formation peut être à l’initiative d’une entreprise ou d’un candidat dans le cadre d’une proposition d’embauche. L’employeur a une obligation de formation pour son personnel non qualifié. Qu’il s’agisse d’un CACES pour nacelle ou pour tout autre PEMP, le certificat est valable 5 ans. Au-delà de cette période, il faut mettre à jour ses compétences par le biais d’un stage de perfectionnement. Le déroulement se partage entre des cours théoriques et pratiques, ainsi que des tests d’aptitudes médicales. La durée du CACES peut se faire sur plusieurs jours ou semaines en fonction des disponibilités du candidat et du planning établi pour chaque session.

Quel profil recherché pour les manutentionnaires offshore ?

Pour travailler sur un site offshore en tant que manutentionnaire, il convient d’aimer le travail en équipe, d’avoir un bon sens de l’organisation et de savoir hiérarchiser ses priorités. Cela vaut aussi pour les employés qui exercent en toute indépendance sur un site. Le domaine de l’offshore peut éventuellement requérir des bases dans une langue étrangère, mais ce critère n’est pas une constante. Au-delà des contraintes physiques, ce type de poste nécessite une grande disponibilité pour travailler en horaires décalés. Le travail de nuit est également envisageable.

Exemples d’évolution de carrière pour les conducteurs de nacelles offshore

À noter qu’un manutentionnaire offshore qualifié pour la conduite de nacelles peut évoluer vers d’autres fonctions :

  • Chef d’équipe.
  • Formateur pour des organismes agréés.
  • Gestionnaire de parcs professionnels et démonstrateur pour les entreprises spécialisées.

Le fait d’acquérir une expérience au sein d’une société offshore constitue un avantage supplémentaire aux yeux des futurs recruteurs.

Comments are closed.

© 2020 Offshore entreprise. All Rights Reserved. Manutention offshore : quelles formations et perspectives d’embauche dans le secteur ? - Réception de marchandises : à quoi faut-il faire attention ? - Qu’est-ce que le e-commerce offshore ? - Création d’entreprise offshore en Tunisie - Création entreprises offshore au Pakistan -
19
Entries RSS Comments RSS Connexion